Et les 3 tendances du web en 2019 sont…

Suite à la conférence Code organisée par Recode, Mary Meeker de Bond Capital a partagé son rapport de 333 pages, qui aborde une dizaine de thématiques autour d’Internet. Nous vous avons relevé 3 thèmes principaux :

  1. Les utilisateurs
  2. Les usages
  3. La croissance de la data

Mentalement, nous vous laissons découvrir ci-dessous, les principales informations à retenir :

Notre mobile passe avant notre télévision

Pour la première fois, les chiffres relevés indiquent clairement que nous passons désormais plus de temps sur notre smartphone que devant la télé.

La moyenne du temps passé sur mobile est estimée à presque 4 heures par jour (soit exactement 226 minutes par jour), et elle est d’environ 3h30 pour la télévision (216 minutes).

Il y a 10 ans, il faut savoir que nous passions environ 4h30 par jour devant notre écran télévisé (266 minutes) et seulement 20 minutes sur notre téléphone.

La communication par l’image est encore en développement

Depuis plusieurs années, la vidéo est le contenu qui a le plus de succès sur internet. D’autres formats sont également très utilisés sur les réseaux sociaux, comme les images, les photos ou les gif, et notamment sur Twitter. D’autres comme Instagram ou Snapchat concernent quasiment uniquement des contenus visuels, qui deviennent de véritables vecteurs de publicité et un réel canal de vente.

La moitié de la population mondiale est sur le web

En 2018 et pour la première fois dans le monde, nous étions près de 3,8 milliards d’internautes à travers le globe, soit plus de la moitié de la population de la planète (51%).

La protection des données

Un très bon point concernera la nette sensibilisation pour la protection des données. Les différents scandales dont notamment l’affaire “Cambridge Analytica” de Facebook survenu en 2018, auront eu le mérite de faire bouger les choses pour les internautes et pour la protection de leurs données.

Avec la mise en vigueur du RGPD en Europe, nous relevons une forte tendance au traitement de plus en plus soigné des données personnelles.
Ainsi, les plateformes proposant un cryptage de bout en bout gagnent en popularité, comme WhatsApp par exemple. Au début 2019, 87% du trafic Web était crypté contre 53% en 2016.

 

Source : bondcap.com/report/itr19/#view/title