Cette simple expression “duplicate content” est pour beaucoup de référenceurs, un des sujets essentiels du SEO d’un site internet. Cela peut même faire peur car la tâche semble souvent très compliquée.

Mais alors, qu’est-ce que c’est exactement le “duplicate content” ? Et comment l’éviter ?

La définition du “duplicate content” au niveau SEO

Le “duplicate content” ou contenu dupliqué vu par Google lui même :

“Le duplicate content désigne généralement des blocs substantiels de contenus, à l’intérieur d’un domaine ou dans des domaines différents, qui sont soit complètement identiques, soit très largement similaires. Dans la plupart des cas, le duplicate content n’est pas volontaire.”

De manière générale, on parle donc de “duplicate content” lorsque 2 contenus de 2 pages différentes sont identiques ou similaires. Que cela soit volontaire ou non, le “duplicate content” représente de nos jours plus de 29% du contenu web.

Il existe plusieurs types de contenus dupliqués

  • le duplicate content involontaire et d’ordre technique,
  • le duplicate content involontaire par oubli du rédacteur de contenu du site,
  • le duplicate content plagié délibérément pour essayer de duper les moteurs de recherche et de générer du trafic. Google met clairement en garde les propriétaires de ce genre de site web,
  • et le duplicate content dans le cadre d’annuaires ou d’une mauvaise stratégie de netlinking.

Le “duplicate content” peut-il pénaliser votre SEO ?

Il faut que cela soit clair : oui, le “duplicate content” pénalise sensiblement votre SEO et votre référencement. La mise à jour de l’algorithme de Google Panda en 2011 visait justement à lutter contre les fermes de contenus, les sites publiant beaucoup de contenus repris sur d’autres sites (contenus dupliqués) et les sites avec des pages de faible qualité. Cet algorithme a directement provoqué de réelles pénalités pour ces sites et cela fait donc plus de 10 ans, que le “duplicate content” peut donc pénaliser votre site, même si en soit, selon les règles de Google, il n’y a pas de lourde pénalité algorithmique concernant le duplicate content.

En juin 2016, Andrey Lipattsev en charge de la “Search Quality” de Google précisé “Vous n’aurez pas de lourde pénalité, mais vous ne serez pas bien référencé.”

En effet, la duplication de contenu vous pénalise donc d’une autre manière. Explications : une page présentant du contenu dupliqué est une page de mauvaise qualité. Si elle est de mauvaise qualité, elle ne sera pas correctement référencée et aura une incidence sur les performances de votre site. Google choisira arbitrairement une page parmi celles qui présentent le même contenu dupliqué, diluant ainsi la performance de la page et relayant toutes les autres pages au second ou au troisième plan.

Pour finir sur le “duplicate content”

La présence de “duplicate content” sur votre site a donc des effets négatifs sur votre référencement et sur votre trafic web. Vous gagnerez à vérifier régulièrement si votre site comporte du duplicate content et d’apporter des correctifs si nécessaire.

 

Si vous avez besoin d’aide dans la rédaction et la création de vos contenus ou dans le suivi et la gestion de votre référencement, contactez l’équipe FREEDLY, experts en communication.