La version N°4 béta de Google Analytics a été lancée sa fin 2020. Si certains ont déjà testé la nouvelle version en migrant leurs clients et sites web, ou en l’intégrant directement pour leurs nouveaux clients, d’autres ont continué d’effectuer leurs suivis sur la version 3.

Depuis quelques semaines, Google a officiellement annoncé la disparition officielle de la v3 à partir de juillet 2023, et la destruction des anciennes données en décembre 2023. Il ne sera donc plus question d’y couper.

Vous avez sûrement lu sur votre outil, le message suivant :

Message Google Analytics 4

 

Découvrez les notions clés à connaître sur Google Analytics 4 :

 

Qu’est-ce que Google Analytics 4 ?

Google Analytics est la plateforme d’analyse de trafic et de performance de site web la plus utilisée au monde. L’apparition de la version 4 a fait du bruit chez les gestionnaires de site, annonceurs, et autres utilisateurs de cette outil d’analyse de données.

Un petit rappel de quelques termes de base servant à comprendre l’analyse de son site web.

Utilisateur : internautes ayant atterri au moins une fois sur votre site (nouveaux utilisateurs et utilisateurs réccurrents)

Session : période où un internaute est actif sur le site

Pages vues : nombre total de pages visitées

Taux de rebond : pourcentage d’internautes ayant atterri sur votre site mais étant sorti sans avoir visité d’autres pages.

Objectif : votre site web peut avoir plusieurs objectifs qu’il est possible de mesurer avec Analytics. Acquisition de prospect via un formulaire de contact, acquisition d’appels téléphoniques, acquisition de clients par une vente, téléchargement d’une application, intérêt de l’internaute via un scroll minimum sur un contenu, etc.

Source : origine de votre trafic. Il peut être direct (en tapant directement l’URL de votre site), référent (d’autres sites vous envoient du trafic), organique (par le référencement naturel et les résultats de recherche Google), payé (par des campagnes média ou Adwords), social (via les réseaux sociaux).

Si Universal Analytics (version 3) est principalement basé sur les pages vues et les sessions, GA4 (version 4) se concentre sur les évènements. Sur GA4 également, on ne parle plus de taux de rebond mais de taux d’engagement. Mais l’une des grosses différences avec Universal Analytics se situe sur les rapports proposés, qui se centrent sur l’acquisition de leads, l’engagement internaute et la fidélisation, et qui permettent de générer des rapports plus facilement et plus précisément, une fois qu’on a l’outil en main.

Niveau tracking, il est aussi plus facile de créer des évènements personnalisés et de les suivre sans manipuler d’outils externes, tels que le Tag Manager. Ainsi, plus besoin de faire systématiquement appel à un développeur dès lors qu’on comprend les notions de base de cet outil.

Enfin, GA4 est un puissant outil de machine learning qui vous aidera, dès lors qu’on atteint un certain volume de données, à encore mieux cibler vos clients.

 

Pourquoi utiliser Google Analytics 4 ?

Sur Google Analytics 4, on répondra toujours aux mêmes questions principales qu’on se pose sur son site, à savoir : d’où viennent mes visiteurs ? Combien de temps restent-ils sur mon site ? Quelles pages visitent-ils ? Est-ce que mon contenu les intéresse ? Achètent-ils sur mon site et pour quel Chiffre d’Affaires ? Combien d’internautes remplissent mon formulaire de contact ? De quelle source de trafic proviennent-ils ? Quelle est la plus rentable ? Etc.

Mais les analyses basées sur les évènements sont plus simples à réaliser, plus linéaires et plus fluides. On peut ainsi considérer des analyses basées sur l’interaction et l’activité des internautes, quel que soit le support utilisé (mobile, tablette, ordinateur). La notion d’utilisateur est centrale, qu’on peut suivre en temps réel, et mieux comprendre dans son parcours et ses interactions.

De plus, GA4 intègre de base des trackings natifs (les mesures améliorées) qui permettent de suivre on ne peut plus facilement la recherche sur votre site, le scroll, le téléchargement de données, les interactions avec des vidéos, etc.

 

Google Analytics 4 (GA4) et compatibilité RGPD

Depuis que la CNIL a jugé Google sur les données transitant vers les États-Unis, le géant mondial a mis en place une politique plus conforme à la loi RGPD. Il est maintenant possible d’effectuer les paramétrages nécessaires au respect de cette loi : anonymisation des adresses IP, durée de conservation des cookies, possibilité de supprimer les données utilisateurs, activation du mode de consentement pour trier les balises déclenchables selon les types de consentement si l’internaute n’a pas cliqué sur « tout accepter » du bandeau de cookies.

 

Besoin d’un coup de main pour gérer vos données Analytics ? Contactez nos experts FREEDLY qui sont là pour vous aider à effectuer votre migration en toute sérénité.