Montage vidéo : les conseils de la team Freedly, pour les débutants

Le montage vidéo est complexe et peut s’avérer compliqué pour les apprentis vidéastes. Entre la sélection, l’ajustement, le traitement et l’assemblage et le séquençage de vos vidéos, réaliser et monter une vidéo captivante restera un long travail de création qui demande beaucoup de minutie.

Pour réussir votre montage vidéo, voici nos conseils pour les débutants :

1. Avoir idée globale de votre vidéo

Idéalement, il conviendrait de faire un mini story-board pour avoir une vision claire et une vue globale de l’histoire à filmer. Gardez en tête l’objectif de votre vidéo et votre public cible. Grâce à cela, vous déterminerez les bases de votre vidéo et les éléments qui demanderont plus de précisions.

2. Réfléchissez à votre montage vidéo avant votre tournage

Pas simple pour un débutant de réfléchir au montage vidéo en amont, mais sachez que cela va faciliter considérablement la suite de votre projet et votre montage. Anticipez les précautions à prendre avant et pendant votre tournage, comme par exemple : réduire les bruits de fond.

3. Utilisez le bon logiciel de montage

Le logiciel de montage vidéo est forcément indispensable. Il faut qu’il soit capable de lire tous les formats de fichier ou du moins ceux de votre matériel de tournage. Si ce n’est pas le cas, il existe de nombreux logiciels pour convertir vos vidéos et vos rushes, mais sachez que vous perdrez en qualité.

4. Faites une sélection de vos plans avant votre montage

On appelle ça le dérushage : avant de commencer votre montage vidéo, il vous faut faire un petit nettoyage.

Le tri de vos rushes est nécessaire pour gagner du temps au montage, afin de sélectionner uniquement les prises à conserver au montage.

Lors de la sélection, vous pouvez aussi en profiter pour faire un plan de montage précis de chaque scène en précisant les effets de transitions.

5. Début du montage vidéo

La toute première reco est de laisser chaque séquence s’installer dans l’esprit de vos spectateurs. Pour cela, il faut éviter d’enchaîner les idées importantes sans pause, sauf si bien sûr, c’est justement l’idée recherchée pour dynamiser votre montage.

L’ajout de transitions sera donc nécessaire selon vos plans. Voici les 3 transitions les plus fréquemment utilisées en montage vidéo :

  • Le fondu enchaîné : il est souvent utilisé dans les scènes douces ou si l’intensité émotionnelle est forte. Il peut évoquer aussi le rêve.
  • Le fondu au noir ou au blanc : régulièrement utilisé entre deux scènes, il suggère une ellipse temporelle ou spatiale.
  • La transition franche : les plans se succèdent sans transition, donnant une impression de continuité dans le temps et l’espace.

6. Assurez la qualité sonore de votre vidéo

Si des grésillements viennent parasiter votre vidéo, utilisez des plug-ins de suppression de bruit : ils sont performants pour un résultat fini plus professionnel.

Assurez-vous que les voix soient claires, distinctes et assez fortes. Attention à la saturation.

Égalisez vos sons afin que leurs volumes sonores soient uniformisés tout au long de votre vidéo. Pour cette étape, il est préférable de faire les réglages manuellement.

7. N’oubliez pas votre générique

Restez sobre et surtout cohérent avec l’identité de votre création. La longueur du générique doit généralement être proportionnelle au film. Soyez assez imaginatif si vous ne voulez pas que vos spectateurs partent avant le début de votre création.

8. Utilisez de la musique, mais au bon moment

La musique joue un rôle essentiel dans un film. Elle permet d’impacter le spectateur, à condition qu’elle soit bien utilisée et à bon escient.

Voici quelques recos pour débutants :

  • Sélectionnez soigneusement vos pistes musicales : une même image n’aura pas la même signification selon la musique choisie.
  • Veillez à ce que la musique soit en harmonie avec la scène et coupez-la proprement pour que cela passe inaperçu.
  • N’utilisez que des musiques libres de droits pour vous éviter les interdictions sur les plateformes en ligne.

9. Étalonnez votre vidéo

Pour les semi-pros, l’étalonnage avec l’ajout de filtres à votre vidéo vous permettra d’améliorer le rendu final et le rendu sera plus professionnel.

10. Exportez votre vidéo aux bons formats

Attention à l’exportation. Les formats sont à choisir soigneusement pour diffuser votre vidéo et dépendront aussi du support cible : si elle doit être partagée en ligne, préférez des formats légers et rognez sur sa résolution.

 

En suivant nos conseils pour le montage vidéo pour débutants, vous allez réaliser le montage vidéo de vos attentes.

Si vous avez besoin d’aide dans la création de vidéos, contactez l’équipe FREEDLY, experts en communication.