Avant toute mise en oeuvre d’une stratégie SEO, il est important d’analyser la structure et l’ergonomie du site web sur lequel on travaille. Pour notre client Woospeak, site de formation en langues et bureautique, la recommandation de nos experts SEO Freedly était de réaliser une mini-refonte du menu du site, et ensuite d’appliquer les optimisations SEO.

L’ergonomie impacte l’expérience utilisateur

L’ergonomie, c’est l’un des nombreux critères pris en compte par Google dans ses algorithmes. En effet, l’expérience utilisateur (UX) permet de placer l’internaute au centre et plus c’est clair pour lui, mieux c’est pour Google. Il est nécessaire de simplifier, de clarifier et d’organiser l’accès à l’information : header, menu du site, mise en avant de call-to-action, structure de page, blocs de rebond, responsive optimisé, etc.

L’avantage d’une ergonomie optimisée est de favoriser les conversions. En effet, plus l’internaute trouvera facilement ce qu’il cherche, plus il convertira.

L’ergonomie impacte le SEO

En plus de favoriser l’UX, l’ergonomie impacte directement le SEO. Les sites bien organisés sont privilégiés par Google et surtout, ils permettent de mettre en avant les contenus les plus pertinents au niveau de la stratégie SEO. Bien travailler son menu principal, c’est stratégique, tant pour l’internaute que pour le SEO, puisqu’il présentera les pages les plus importantes du site, ce que Google pourra facilement analyser.

En l’occurrence, c’est le travail que nos experts Freedly ont dû mener pour Woospeak, qui présentait un menu simplifié mais incomplet quant à la densité d’information présente sur le site. Après avoir défini la stratégie SEO, nous avons pu remanier le header et le menu principal de sorte qu’il s’articule autour d’une organisation cohérente pour l’internaute et pour Google.

Vous souhaitez améliorer votre référencement naturel ? Contactez Freedly.